07
   
Samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 
Découverte de la diabase du pays Toy
1c2mculture
     

Deux jours en pays Toy : Inscription séparée pour chacune des deux journées

Samedi 18 septembre 2021, journées du Patrimoine : la diabase dans les villages d´Esquièze-Sère et visite de l´exposition à la mairie de Esquièze-Sère

Marche à pied, dénivelé : 50 m. Chaussure de marche légère. Chacun amènera et mangera son piquenique tiré du sac près des tennis au-dessus de l´église de Sère

RV : 9 h 45 – Esplanade de la Mairie d´ESQUIEZE
Recommandation : se garer au nouveau parking près de la Mairie, route de Vizos
Contact JG : 07 85 86 93 35

Programme :
Nous visiterons les rues des 2 villages pour observer l´utilisation de la diabase dans le bâti local et les affleurements de cette roche résistante constituant les assises de nombreux bâtiments. Le fantôme d´une carrière vieille de 2 siècle, d´où fut extraite cette magnifique roche magmatique pour sa taille et même des sculptures, arborées dans de nombreux points d´Esquièze-Sère. Nous aborderons succinctement sa disposition en filons dans les roches sédimentaires encaissantes.
A 16h00, la Mairie d´Esquièze nous accueillera dans la Salle Municipale pour cheminer devant l´exposition de diabase taillée et d´échantillons de roches, regarder les posters et pour célébrer la fusion-absorption de GéolVal – Géopatrimoine pyrénéen.


Sortie limitée à 40 personnes

Date limite pour l'inscription : jeudi 16 septembre

 

Dimanche 19 septembre 2021 : Visite des affleurements de diabase, roche filonienne dans les vallées du Bastan et du Gave de Pau dans le Pays Toy autour de Luz-Saint Sauveur

Combinaison de petits déplacements en voiture et marche à pied, dénivelé : 150 m environ. Chaussure de marche légère. Chacun amènera et mangera son piquenique tiré du sac

RV : 8h 45 – Esplanade de la Mairie d´ESQUIEZE
Recommandation : se garer au nouveau parking près de la Mairie, route de Vizos.
Préciser si vous seriez disposé(e) à prendre deux ou trois participants
Contact JG : 07 85 86 93 35

Programme :
Nous visiterons un certain nombre d´affleurements afin d´appréhender le caractère filonien de cette roche verte magmatique, ses variétés de texture et sa gamme de vert. Ce sera aussi l´occasion de la comparer avec une autre roche semblable au premier abord mais d´origine volcano-sédimentaire, les structures sédimentaires attestant d´un remaniement sous-aquatique marin par opposition aux sills et dykes post-orogéniques à la phase pyrénéenne. L´observation de fenêtres, porches, frontons et autres éléments du bâti du Pays Toy sera au programme.

Sortie limitée à 20 personnes

Date limite pour l'inscription : jeudi 16 septembre

Compte-rendu de la sortie :
Dès le printemps 2021, la municipalité d´Esquièze-Sère avait accueilli très favorablement l´idée de monter une activité centrée sur cette roche commune en Pays Toy à l´occasion des Journées du Patrimoine.
Cette pierre qu´a-t-elle de particulier ?
La diabase est une pierre de couleur vert foncé à vert clair à gris vert. D’origine magmatique, elle est disposée en filons recoupant les roches primaires encaissantes, l’origine grecque de diabase signifiant passage. Selon la taille des minéraux cristallisés à partir d´une pâte magmatique de la famille des basaltes et gabbros, la texture varie entre roche à petits grains (microgrenue) et roche à grains pluri-millimétriques (grenue). La diabase est ici qualifiée de tardi-orogénique parce que les filons recoupent les plis provoqués par l´épisode compressif et la montée des granitoïdes (granites de Cauterets, du Néouvielle et de Panticosa) de l´orogénèse hercynienne.
Sa texture et en particulier son caractère isotrope et homogène, en font une pierre de construction facile à extraire, à tailler et même à sculpter, les sculptures les plus remarquables sont visibles sur les tympans des porches d´église du Pays Toy.
Format des journées du patrimoine 2021 :
Cette manifestation incluait une exposition d´échantillons de diabase dans la Salle Municipale et de deux excursions : la première le samedi tout public et la seconde, le dimanche, réservée aux géologues et amateurs avertis.

Le samedi 18 septembre était consacré à une petite randonnée pédestre, au cœur du village, pour contempler le bâti religieux et le bâti rural montrant l´utilisation d´une variété de matériaux comme le chêne, les marbres pyrénéens et la diabase.
La diabase fut utilisée comme pierre structurelle pour les seuils, piliers, corbeaux et linteaux des portes et fenêtres.
Le bâti religieux montre sa première utilisation pour la confection de porches, fenêtres sculptées, tympans, bénitiers, fonds baptismaux, croix et calvaires, dès le XIème et XIIème siècle. On peut observer d´anciens linteaux de fenêtres sculptés avec des motifs religieux du XVIème et XVIIème en réemploi dans des murs de certaines maisons. Elle s´observe aussi dans les porches des « grands portails » à l’entrée de maisons de familles voulant montrer leur richesse avec les initiales voire les noms des contributeurs surtout pendant les XVIIIème et XIXème siècles. C’est aussi à cette période que la diabase fut abondamment taillée et sculptée en pierres tombales, encore nombreuses dans les cimetières de la vallée.
Un usage plus commun mais ô combien important pour les valléens de l’époque, est attesté par la fréquence des auges, abreuvoirs, canalisations, placards, y compris dans les granges foraines d´altitude, taillés en diabase.
Le public a été surpris par le fantôme d´une ancienne carrière de diabase, encore visible aujourd´hui tout près de l´église de Sère.
Les randonneurs faisaient une halte au Hang Art, galerie d´art contemporain à Esquièze, où un groupe d´enfants mettait à l´honneur la danse du Chevalier Baiard chère aux village, revisitée avec une touche de danse contemporaine.
La traversée de la route vers la Salle Municipale permettait au groupe de visiter l´exposition avec des échantillons de diabase, des pièces taillées, des posters. Un clin d´œil à la profession de géologue de terrain et son rôle dans la production de cartes géologiques.
En fin d´après-midi, c’était l´occasion d´officialiser et célébrer la fusion-absorption des deux associations Géolval et Géopatrimoine Pyrénéen, cette dernière ayant été créé par Jean Knobel, géologue originaire de Sassis, subitement disparu mais représenté par son épouse relatant son action dans la vallée. La nouvelle association en sortira renforcée pour promouvoir et vulgariser la géologie pyrénéenne dans les deux départements voisins du 64 et 65. La présidente de Géolval Annie Lacazedieu a présenté le grand projet de Géotrain Pyrénéen entre Gan et Bedous.
Le dimanche 19 septembre était dédié à une visite des affleurements montrant le caractère filonien de la diabase. Une première visite d´un affleurement près des bâtiments communaux de Viscos montrait le caractère massif de cette roche magmatique. Au cœur du village de Viscos, les participants étaient à même de déchiffrer le caractère filonien et interpréter la nature du contact des filons avec les schistes et grés encaissants : soit en sill parallèle à la stratification, soit en dyke oblique et recoupant les couches sédimentaires.
La coupe le long de la route menant au village de Sers a supporté les observations, discussions et arguments d´interprétation de la mise en place des filons dans l´encaissant sédimentaire.
La reconnaissance de rides de courant, d’imbrication de petits graviers, au sein de couches grano-classées mettait au contraire la nature volcano-sédimentaire dans le dernier affleurement cette fois nettement plus ancien, d´âge Ordovicien supérieur, visité à Chèze.
Le groupe visitait l’exposition en clôture de cette excursion menée sous un soleil radieuxe

 

 

 
Pays Toy1 Sère : Calvaire
au nord de l´église
Pays Toy2
Cocher dEsquièze : fenêtres sculptées
Pays Toy3 Viella : Plusieurs
amas circulaires parallèles à la stratification

Pays Toy4 Esterre : Abreuvoir et étagère
Grange ruinée
 affiche diabase