Liens rapides :

fleche Compte-rendu et livret-guide sortie 08
fleche Compte-rendu sortie Geotrain 03
fleche Compte-rendu et photos sortie OT Estive de Couecq
fleche Compte-rendu et photos sortie Geotrain 02
fleche Compte-rendu et photos sortie OT Escurets
fleche Nouvelle carte des sorties
fleche Adhésion : nouvelles possibilités
fleche La valse des continents
fleche Les vidéos du Géotrain
   

Voir les Pyrénées autrement - Pic d’Escurets depuis le col de Marie-Blanque : compte-rendu de la sortieJeudi 27 juillet 2023

L’ascension au pic d’Escurets est une magnifique randonnée, sur un des chainons béarnais connu pour ses paysages grandioses.
Départ du col de Marie-Blanque, à la croisée des vallées d’Ossau et d’Aspe, pour les 15 géologues amateurs du jour. Nous allons découvrir la série géologique allant du sommet du Trias au sommet du Jurassique.
Première rencontre avec, sous nos pieds, un affleurement d’ophite au beau milieu d’une montée caillouteuse : cette roche magmatique s’est mise en place sous forme d'intrusion dans la croûte continentale au niveau du Trias supérieur.
Un peu plus haut, dans un joli bois de hêtres, les fortes pluies de la semaine précédente ont mis à nu des argiles versicolores (beige, vert réséda ou bien lie-de- vin) du même âge. Ces dépôts argileux parfois associés au gypse ou au sel ont eu un rôle de « couche savon » lors des évènements tectoniques qui ont donné naissance à la chaine des Pyrénées.
A l’orée du bois commence la montée vers le sommet, sous un soleil estival. La végétation change, les hêtres font place aux genévriers, aux bruyères et aux fleurs des estives, la colonne des marcheurs s’étire et va recouper plusieurs intervalles rocheux. Une première barre rocheuse est une roche sombre, fissurée, qui ne réagit que faiblement à l’acide : il s’agit d’une dolomie (un carbonate de calcium et de magnésium), dont nous voyons les cristaux à l’œil nu. Un coup de marteau libère une forte odeur « d’œuf pourri ».
Plus haut nous traversons sur un replat herbeux une succession de bancs calcaires beiges, parfois riches en petits débris de fossiles. Des pieds d’asphodèles fanées sont disséminés dans cette prairie d’altitude.
Le Pic d’Escurets est installé plus haut sur une deuxième barre rocheuse dolomitique massive et fissurée. L’ensemble de ces dolomies sombres fracturées poreuses et perméables constitue le réservoir des gisements de gaz de Lacq et de Meillon, enfouis jusqu'à 5000 m de profondeur, quelques dizaines de kilomètres plus au Nord.
Le paysage a bien changé, depuis le col se dessine à l’horizon la croupe dénudée du massif, avec ses reliefs karstiques et quelques dolines ("eths curets" en langage pyrénéen). La chaleur est écrasante … pas de source à l’horizon, ni de cabane, ni d’arbre… et les vautours tournent et tournent au-dessus de nous… Jean-Christophe, notre guide de montagne, nous rassure : ils n’attaquent que les morts, ou les très-malades…
Arrivée au sommet à 1440 m pour un panorama à 360° et un pique-nique bienvenu !
Randonnée organisée en partenariat avec l’Office de Tourisme du Haut Béarn.
CF et PM

Album photos

Livret-guide

 
02
vignette
Sortie 10
Sortie 11
 Sortie 12

Carte des sorties

2023 sorties precedentes

logo geotrain

facebook