Excursion Géologique pour Total | 16 juin 2017

titre  

Le 16 juin 2017, l'association GéolVal, représentée par Jean Mouillac et Bérénice Knecht, a animé pour Tolal une excursion intitulée « From the North Pyrenees surface outcrops to the deep buried Aquitaine basin gas fields »

Ce sont cinq étudiants de l'IFP (Institut français du Pétrole) représentant trois nationalités, lauréats de la compétition EAGE entre 40 universités, et deux jeunes géologues de Total, qui ont pu découvrir à l’air libre les affleurements des formations (roches-mères, couvertures et réservoirs) des gisements de gaz situés à grande profondeur au pied du relief.

Télécharger le livret-guide en anglais.

 Mines : ouverture de la chasse au Germanium ? | 15-16 juin 2017

P1030386 sAlexandre Cugerone (Géosciences Montpellier) prépare une thèse sur la "Mobilité hydrothermale des métaux stratégiques".

Louis (GéolVal), Jean-Marc et Véronique, tous trois spéléologues, l'ont guidé avec sa stagiaire Angèle sur -et surtout sous- un terrain qu'ils connaissent parfaitement : les anciennes mines de plomb et zinc de Pierrefitte et d'Estaing (65).

 

JMP P6150072 3 sdu Germanium dans les Pyrénées ? L'hypothèse volcano-sédimentaire sera-t-elleP1030431 s  confirmée ? Affaire à suivre, et une excursion GéolVal probable à Estaing en 2018 !

Et une VIDEO pour patienter
 

 

Randonnées géologiques estivales en vallée d'Aspe | Juillet - Août 2017

Affiche OT 2017s  

Le programme des randonnées géologiques de l'été 2017 est disponible.

Ces randonnées sont ouvertes à tous les publics, aux touristes de passage comme, bien évidement, aux membres de GéolVal.

Vous pouvez vous y inscrire par l’intermédiaire de l’Office de Tourisme de la vallée d’Aspe (05 59 34 57 57). 

N’hésitez pas, nous serons heureux de vous y retrouver !


Conférence au Lycée Louis Barthou PAU |  1er juin 2017

« Les terres fertiles du Pont Long, un héritage des glaciations du Quaternaire»
Conférence présentée par GéolVal devant 2 classes de 1e Scientifique

Quelques mots d’introduction:

« Parmi les sols fertiles, ceux des terrasses fluvioglaciaires - comme la terrasse du Pont Long - sont parmi les plus compatibles avec la pratique de « grandes cultures » de façon durable.

Cet « épiderme de la Terre » est un patrimoine précieux non renouvelable : c’est un héritage des alternances glaciaire/interglaciaire qui prévalent sur cette planète depuis plus d’un million d’années.

Or la surface de ces territoires est actuellement en permanente diminution du fait de l’étalement urbain : artificialisation et imperméabilisation des sols, lotissements, zones commerciales ou industrielles….Nous consommons de l’espace, trop d’espace !»

2017 06 CONF BARTHOU T FERTILES